Slow coffee

Entre le thé et le café, mon cœur penche toujours pour un bon café. Le matin pour se réveiller, pour un moment entre amis, ou encore pour accompagner un petit biscuit l’après-midi, il est toujours associé à un moment de pause. Je vous propose donc de prendre une petite pause ensemble, et découvrir un mode de préparation du café manuelle pour déguster un bon slow coffee

 

La préparation manuelle

Il y a quelques semaines, j’ai découvert la préparation manuelle du café avec le kit de Melitta.  Le kit comprend une bouilloire en métal au joli look vintage, une verseuse en verre, un filtre à café en plastique transparent et deux mugs.  Quelle différence! Tant au niveau de la préparation, plus lente et plus douce, qu’au niveau du goût libéré par cette infusion, l’expérience vaut vraiment le coup pour qui est amateur de café. Je comprends d’un côté que les machines aient pris le pouvoir pour nous proposer un café rapide et sans efforts et rendre notre vie à 100 à l’heure plus facile, mais j’ai vraiment redécouvert le (vrai?) goût du café avec la préparation manuelle. On dit d’ailleurs que cette méthode dégage plus d’arômes différents que le café en machine.

Ajoutez à ce kit le petit moulin à café Molino et vous aurez tous les éléments pour vous préparer un délicieux café, vraiment savoureux. Je suis convertie à ce nouveau rituel, et même si je conserve l’option machine pour les matins pressés, je prend désormais un réel plaisir à me préparer un vrai bon café dès que j’ai un peu plus de temps devant moi.

Je vous explique les étapes?

Le rituel du café pour over*

*Pour over, c’est le nom anglais pour désigner ce mode de préparation manuelle du café, qui revient à la mode ces derniers temps, tant on a besoin de ralentir. 

Etape 1 – Moudre le café

Je n’avais jamais bu que du café moulu auparavant. C’était une découverte pour moi de manipuler du café en grains et de le moudre à la maison.

Le moulin à café Molino est super facile d’utilisation. Il permet de sélectionner 17 degrés de moutures différentes, du plus fin au plus grossier, selon que vous préparez un café expresso, filtre ou encore avec une cafetière french press. Il permet également de moudre la quantité exacte de café selon le nombre de tasses nécessaires, ce que j’ai trouvé super utile pour une novice comme moi. J’ai d’ailleurs découvert qu’il ne fallait pas mettre autant de café que je ne le pensais!

Pour ces premiers cafés, je me suis fait plaisir et j’ai choisi un café en grains vendu dans mon café préféré, le Parlor Coffee, à St Gilles. Mon choix s’est porté sur un café très fruité et fort en goût, que j’ai trouvé délicieux pour l’après-midi.

Voici le résultat en sélectionnant un degré assez fin pour deux tasses. Vous pouvez alors placer votre filtre papier dans votre filtre et y déposer votre café moulu.

 

Etape 2 – On fait bouillir l’eau – point fort de cette jolie bouilloire, elle est adaptée à l’induction! Quand le rétro s’adapte à nos vies modernes, c’est parfait!

Etape 3 (elle est importante pour les puristes!) – il faut libérer l’air emprisonné dans le café au moment de sa torréfaction. Pour cela, il faudra verser juste assez d’eau pour mouiller votre café et le faire gonfler légèrement. Vous verrez quelques bulles apparaître à la surface du café, signe que l’air se dégage.

Etape 4 – Patientez quelques secondes pour laisser le café gonfler puis verser lentement le reste de l’eau en faisant de petits cercles, mais sans verser l’eau sur le filtre directement.

Etape 5 – Méditez tranquillement en regardant les gouttes remplir votre verseuse (mon étape préférée) – vous pouvez placer votre filtre directement sur votre tasse si vous ne servez que vous.

Etape 6 – dégustez votre #slowcoffee, avec un petit gâteau, un bon livre ou en bonne compagnie!

 

Billet réalisé en collaboration avec Melitta – merci à eux pour cette belle découverte! 

Laisser un commentaire