huiles essentielles

Les huiles essentielles à la maison – ma découverte de l’aromathérapie

Les températures ont baissé ces derniers jours, l’heure d’hiver nous a volé quelques instants de lumière et les microbes ont fait leur apparition. On a sorti les plaids, les mugs de thé et grosses chaussettes. De mon côté, j’ai fait la découverte des huiles essentielles, à diffuser, qui boostent l’immunité autant qu’elles parfument agréablement l’appartement!

C’est avec l’élégant diffuseur Silva et quelques flacons d’huiles essentielles Phytosun que je m’initie à l’aromathérapie et que je découvre ses bienfaits. Avant tout, je dois avouer que j’adore les odeurs légères qui se dégagent du diffuseur. Quelques gouttes suffisent avec un peu d’eau pour remplir mon salon d’un délicieux parfum de pin ou d’eucalyptus. Petit détail qui a son importance: ce diffuseur s’intègre parfaitement à notre déco, avec son design sobre et son aspect bois. On l’a vite adopté, il est posé sur mon bureau et se fond dans la déco.

Le diffuseur propose trois programmes différents selon qu’on souhaite une diffusion continue ou séquencée, et trois niveaux d’intensité, ce qui permet également de régler la force de diffusion, notamment quand on a des enfants dans la pièce. Les huiles essentielles sont à doser avec précaution quand on a des enfants. Phytosun préconise de simplement réduire le nombre de gouttes à verser dans le diffuseur. Pour ma part, j’attends que ma fille soit couchée. C’est mon petit plaisir de fin de journée. J’allume le diffuseur, je m’installe sous la couverture et je me plonge dans une bonne série ou un magazine (ou j’écris un article de blog ;), enveloppée par ce doux parfum.

Bien sûr, l’intérêt des huiles essentielles, c’est avant tout leur bénéfices sur notre bien-être. Le ravintsare pour purifier l’air ambiant et lutter contre la morosité, l’arbre à thé pour renforcer l’immunité, ou encore l’eucalyptus et le pin sylvestre pour dégager les voies respiratoires, il y a une huile pour chaque petit souci.  Avec le froid et les microbes, j’alterne entre l’eucalyptus, le pin et le ravintsare pour essayer de traverser l’hiver sans encombres (ou presque).  J’ai quand même attrapé quelques microbes mais je m’en sors bien mieux que les années précédentes!

Vous utilisez aussi des huiles essentielles? Quelles sont vos préférées? 

 

aromathérapie
huiles essentielles

aromathérapie

 

Diffuseur et huiles essentielles offerts par la marque

Laisser un commentaire