#belgomums – Je suis une maman au jour le jour

Bienvenue chez les Belgo Mums! Un collectif de mamans belges qui ont envie de vous faire partager leurs humeurs, leurs idées, leurs bons plans, à l’unisson et dans la bonne humeur. Tous les mois, nous posterons sur un thème commun, avec le hashtag #belgomums. Retrouvez nous sur Facebook et Instagram (@belgomums)

Pour ce premier thème et à l’occasion de la fête des mères ce dimanche, nous avons essayé de nous définir, Je suis une maman, mais une maman comment?
Exercice difficile! J’avoue que j’ai cogité pendant quelques jours avant de trouver quelque chose qui me correspondait!

J’ai toujours eu du mal à me projeter dans l’avenir, cela m’est assez difficile. Au fond, cela me convient bien. Je n’aime pas trop planifier les choses, suivre des trajectoires prédéfinies. Je n’ai pas eu une vie très linéaire. J’ai beaucoup voyagé pendant ma vingtaine, puis j’ai posé mes valises à Bruxelles, j’ai continué à voyager avec mon travail pendant un temps, jusqu’à avoir envie d’une vie plus sédentaire, plus bruxelloise. J’ai rencontré mon amoureux, et maintenant nous avons cette merveilleuse petite fille, nous sommes une petite famille et nous profitons à fond de cette nouvelle venue. Il y a le blog aussi, les projets qui y sont liés. Pour l’instant, ça me nourrit, et ça me suffit.

Mais demain? quels nouveaux projets? qui sait ce que l’avenir nous reserve? C’est comme ça que je l’aime, l’avenir, plein de surprises. J’ai besoin d’avoir plusieurs horizons ouverts devant moi, et d’avancer au fur et à mesure.

Je me rend compte que je vis la maternité de la même façon, au jour le jour.

Je me souviens que quand j’étais enceinte, on me posait un milliard de questions: tu vas allaiter? tu vas accoucher comment? (j’ai même appris que ça s’appelait un « projet de naissance ») tu vas la porter? tu ne vas quand même pas dormir avec elle? ou l’inverse: tu ne vas quand même pas la laisser toute seule dans sa chambre alors qu’elle est si petite? je me sentais submergée par toutes ces questions, car finalement, je n’y avais pas trop réfléchi. Tant que je n’étais pas en salle d’accouchement, tant qu’elle n’était pas là, je préférais garder toutes les options ouvertes, ne rien exclure.
Au final, j’ai demandé une péridurale qui n’a pas marché (super le projet de naissance!), j’ai allaité
quelques mois (les premiers difficiles, les derniers plutôt cools), Anna
a vite dormi dans sa chambre et on se promène plus souvent en poussette
qu’en porte-bébé, et tout va bien pour nous! Ces décisions ont été prises au fur et à mesure, avec notre ressenti de
parents, en apprenant à connaître notre fille. On les a prises au moment où on devait les prendre, et ça a
bien fonctionné. 

Je me souviens que pendant les cours de yoga prénatal, la prof concluait
le cours en nous conseillant de garder cette petite phrase en tête « on
verra bien » – une façon de se dire qu’on ne peut pas tout contrôler. C’est vrai, surtout avec un enfant. 

Avec Anna, pour la plupart des choses, on y va au feeling, et ça se passe plutôt bien. Un bébé, c’est complètement imprévisible de toute façon, alors autant ne pas avoir d’avis trop tranché. La nôtre a vite été assez indépendante, mais certains jours, elle veut des calins et s’endormir dans nos bras. OK poulette! Moi j’adore tes calins. Un jour elle veut manger des morceaux avec ses mains, le lendemain à la cuillère. On s’adapte, on essaye, on tatonne. Et j’ai l’impression que de ne pas avoir de plans ni de principes, ça nous évite des frustrations, ou des regrets. 
 
Je me rend compte cependant que c’est une sacrée responsabilité, cette petite vie, alors pour certaines choses, bien sûr, on prend le temps de prévoir, d’en parler, on anticipe (eh oui comme tous les parents, on pense déjà à l’inscription à l’école!). Et puis moi je pose plein de questions à mes copines mamans qui ont l’expérience, et je me dis que parfois, c’est vrai, il faudrait que je planifie plus, même pour des petites choses. C’est un peu ma résolution de cette deuxième année qui commence avec elle.
Les repas par exemple, ou les sorties du weekend – si on planifiait ça mieux, cela nous éviterait quelques galères, et ça nous ferait gagner du temps aussi.Vivre au jour le jour, c’était bien à deux, mais à trois, c’est plus compliqué.

Si vous avez des astuces à me livrer, n’hésitez pas! J’avais aimé cet article de Et Dieu Créa sur sa semaine de repas, j’ai envie de m’en inspirer (lire aussi les commentaires tout aussi inspirants!) J’ai aussi pris d’assaut notre nouvelle cocotte minute qui me permet de cuire tous les légumes d’Anna pour la semaine. Je cherche des astuces faciles à mettre en pratique pour combiner notre mode de vie avec un bébé en plus. Planifier tout en se laissant surprendre!
Challenge accepted!

Voilà pour les présentations! Et vous, vous êtes une maman comment? (mis à part parfaite bien sûr)
Je vous souhaite de passer une douce journée en famille dimanche. Fêtez-vous bien et faîtes-vous plaisir avant tout!

Vous aimerez aussi

4 commentaires

  1. J'aime beaucoup ton article et je me retrouve beaucoup dans le côté improvisé au jour le jour (et je peux imaginer le possible chaos qui peut aller avec). La fin de ton post est top aussi, c'est une perspective que j'ai failli prendre, un peu en écho à mon article sur la bienveillance envers moi-même, on est toutes parfaites finalement 🙂

  2. Coucou,

    Sympa cet article! Moi qui suis pourtant plutôt très organisée pour la vie quotidienne, l'arrivée du bébé c'était plus comme toi: on verra, on ne ferme aucune porte (surtout que j'ai trouvé que les 9, enfin plutôt 8, mois de grossesse m'ont fait évoluer et sur certains points, comme l'allaitement, je suis partie avec une opinion pour prendre, quelques mois plus tard le total contre pied…). Idem là maintenant, pour ce qui est de l'éducation, je me renseigne à droite et à gauche, mais je n'ai pas de plans prédéfinis. Je trouve ça plutôt bien car si on change d'avis, on n'a pas l'impression de s'écarter du chemin qu'on s'était tracé ou de renier ses principes, juste de profiter de la flexibilité qu'on se donne, c'est plus positif.
    Sinon, pour ton nouveau challenge, je t'invite à jeter un oeil sur mon blog un de ces quatre, j'y partage mes petites astuces (notamment pour la préparation/planification des repas) 😉

    A bientôt!

Laisser un commentaire