#belgomums – se souvenir des vacances

En ce milieu d’été, les Belgomums sont éparpillées aux quatre coins de la planète (de l’Europe? de la Belgique?) Bref, on est en vacances! Du coup, on a décidé de se la couler douce et de se replonger dans nos meilleurs souvenirs de vacances.


De mon côté, je garde des vacances de mon enfance des endroits, des détails du quotidien, des odeurs, des impressions, des retrouvailles. Je note que je garde en mémoire les endroits où nous retournions régulièrement, car on y avait crée une petite routine de vacances agréable et facile (enfin, facile pour nous les enfants en tout cas!).
C’est drôle de parler des souvenirs de vacances avec ma famille car on ne se souvient pas du tout des mêmes choses. Les récits de souvenirs sont souvent ponctués de « Ah oui? j’avais complètement oublié ça! » Quand mes parents me racontent mes mésaventures et mes petits accidents en vacances (il parait que j’étais la spécialiste pour me faire mal le premier jour des vacances), j’avoue que ça me dit vaguement quelque chose, mais pour moi, les vacances, c’était tout autre chose!

Petite, je me souviens surtout de notre périple annuel dans les Landes. Pour nous qui venions du Pas-de-Calais plutôt gris, c’était le dépaysement total : le sable partout, l’odeur des pins et de la mer, les coups de soleil des premiers jours, la piste cyclable vers la plage, 1000 fois parcourue, à pieds ou en vélo, les mûres qu’on récoltait et qu’on mangeait en chemin, les pommes de pins et les coquillages qu’on ramenait dans nos poches, les virées nocturnes sur les parcours de golf pour chercher les balles perdues, les sorties à Seignosse pour aller manger des fruits de mer ou à Hossegor pour faire du shopping, les après-midi à la plage, à chercher les 10 différences dans le Télé7Jeux de ma maman, le goût de l’eau salée (fallait mieux pas boire la tasse, berk!), et le paquet de Prince fondus qu’on s’enfilait au retour de la baignade (fondus, ils étaient encore meilleurs!), les cahiers de vacances, les faux tatouages de l’été (eh oui, ça existait déjà!), les retrouvailles avec les copains, qu’on avait pas vus depuis un an, et qui avaient plein de choses à raconter, ou les copines d’école qu’on emmenait avec nous dans le sud, les lézards qu’on torturait en leur tirant la queue, les promenades en vélo jusqu’au village voisin. La vie sous la chaleur, les découvertes, les aventures et les jeux.

C’est magique les vacances quand on est enfant!
Avec Anna, je réalise déjà à quel point les vacances ont été bénéfiques pour elle. Elle a grandit, s’est amusée, a évolué en une semaine plus vite qu’en un mois à la maison. J’espère qu’elle remplira ses vacances à venir de jolis souvenirs!

La petite citation sur la photo vient du dernier Flow, parfaite lecture de vacances. Je trouvais qu’elle résumait bien les impressions que je gardais de mes vacances. Ce ne sont pas de grands évènements, ni des voyages lointains ou des aventures extrêmes, mais plutôt des petits bonheurs ensoleillés, juste un souvenir que c’était bien!
En grandissant, j’ai voyagé plus loin, mais toujours plutôt tranquillement. J’adore les city-trips et découvrir les villes, même en été; et j’aime bien m’imprégner du quotidien de la ville. Mon plus beau souvenir de vacances de ces dernières années, ce sont nos vacances à Barcelone. La plage et la ville, la culture et l’histoire, les couleurs, le soleil, les tapas, la belle vie!
J’ai hâte d’y retourner avec Anna, lui faire goûter les patatas bravas ou un jus frais du marché de la Boqueira et l’entendre prononcer ses premiers mots de Catalan!

Et puis les lunettes coeur sont à Anna, mais j’avais les mêmes quand j’étais petite!

Starlettes de mère en fille! La preuve en image :

Retrouvez les souvenirs de vacances des Belgomums ici!
J’espère que vous passez un bel été!

Laisser un commentaire