A la découverte de la station thermale Avène

Il y a quelques semaines, j’ai été conviée à un voyage de presse pour découvrir la station thermale Avène. Située au cœur de l’Occitanie, au milieu du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc, la station est consacrée aux soins dermatologiques. L’eau d’Avène, qui prend sa source ici, est connue pour ses vertus apaisantes pour les peaux sensibles. Voici un petit reportage pour vous en dire plus sur cet endroit magnifique (photos à l’appui) et sur les soins prodigués lors des cures.

La cure thermale et l’eau d’Avène

La station thermale est entièrement dédiée aux soins dermatologiques. On y soigne des affections cutanées telles que le psoriasis, l’eczéma ou encore les cicatrices,  brûlures, et les problèmes cutanés suite à un cancer. L’eau de source d’Avène, très faiblement minéralisée, a en effet des propriétés calmantes contre les inflammations et irritations, et respecte les peaux les plus sensibles. Près de 30% des patients sont des enfants, petits patients avec de sérieuses affections cutanées. Lors de notre visite, qui aura duré 1,5 jour, nous avons croisé des patients venus d’un peu partout dans le monde, signe que les vertus de cette eau sont bien connues par delà les frontières.

Les divers soins à base d’eau d’Avène, bains, pulvérisations, masques, soins localisés (par exemple pour les irritations de la bouche ou du cuir chevelu) sont complétés par des consultations et suivis avec des spécialistes – dermatologues, infirmières, kinés, etc. On y organise également des ateliers pratiques: ateliers destinés aux enfants pour apprendre à maîtriser les envies de grattage, des ateliers de maquillage médical, pour dissimuler les marques sur la peau et redonner confiance en soi aux personnes en souffrance, ou encore des ateliers de relaxation. Les maladies de peau peuvent être très stressantes (sensation de gêne permanente, regard des autres) et l’objectif de la cure est à la fois physique et psychologique. L’idée est aussi de redonner aux patients force et bienveillance envers eux-mêmes. La bienveillance, j’en ai d’ailleurs ressenti beaucoup en entendant les spécialistes nous expliquer leur quotidien avec les patients.

Nous avons pu tester un bain d’eau de source, délassant et bienfaisant, ainsi qu’un atelier pratique pour appliquer de la crème à nos enfants, et enfin, un atelier de maquillage médical, servant à masquer les marques et cicatrices sur la peau. J’ai beaucoup aimé l’idée de ces ateliers, moi qui souffrait d’eczéma et de vitiligo étant petite, j’ai été particulièrement touchée par les soins et l’attention portée aux enfants.

Architecture et nature

Vous le savez, je ne suis pas insensible à l’architecture et aux intérieurs. J’ai été plus que servie en découvrant l’hôtel et son environnement. Niché au cœur d’une nature préservée et verdoyante, l’hôtel, remis à neuf il y a quelques années, rappelle une vague bleue au milieu de tout ce vert. L’ensemble est assez parfait, et j’étais vraiment impressionnée par le soin apporté à l’atmosphère des lieux. L’intérieur, comme l’extérieur, de l’hôtel privilégie les courbes et la simplicité pour nous donner un sentiment d’apaisement dès qu’on arrive. La vue des chambres est incroyable, des montagnes d’arbres et de verdure, à perte de vue, le tout accompagné du bruit de l’eau qui coule juste sous nos fenêtres. Je pense que c’est ce que j’ai eu le plus de mal à quitter. Le village d’Avène se trouve à une dizaine de minutes à pieds de l’hôtel. Un village tout petit et typique, très charmant.

Ma bonne compagnie: Alix, Liesbeth, et Marie-Charlotte qui nous a accompagné pendant ce voyage.

Les produits Avène

Quant aux produits Avène, je ne les connaissais pas bien avant ce voyage. Ils sont bien évidemment tous composés d’eau d’Avène. Nous avons pu visiter l’usine de fabrication. En effet, toute la production se fait près de la source (il y a une volonté de ne pas déplacer l’eau pour ne pas l’altérer).

De mon côté, j’ai depuis découvert le savon Trixera Nutrition que j’utilise tous les jours, pour me nettoyer le visage, et je le trouve facile et doux pour le visage (et sans parfum, j’aime bien), et j’ai également adopté la crème qui se trouve dans plein de trousse de parents, la crème réparatrice Cicalfate, pour calmer les petites irritations (entre autres) de la famille. Ma fille a justement souffert d’une petite irruption cutanée à mon retour (probablement du à la chaleur, quel timing!). La crème a aidé à apaiser sa peau. Un bon basique à garder dans son placard à soins! Enfin, la crème Tolérance Extrême, qui ne contient que 7 ingrédients (sans conservateurs) et est sous conditionnement stérile, m’a également plu. J’en applique quand j’ai envie d’une crème neutre, pour apaiser un peu ma peau stressée, en complément d’une pulvérisation d’eau d’Avène en spray.

 

Merci à toute l’équipe pour cette expérience! 

***

Plus d’informations sur les cures thermales ici

Et le site Avène en Belgique

 

2 commentaires

    1. Author

      Vraiment magnifique, et très reposant!

Laisser un commentaire